Oracle Autonomous Data Warehouse, simplicité et sécurité


Publié le 25-03-2021 par Modérateur FREELANCE INFO



Le « Cloud computing » est désormais devenu une technologie incontournable dans le domaine de l’IT. La fourniture de ressources informatiques à la demande via Internet est de plus en plus utilisée, aussi bien par les professionnels que par les particuliers. Cependant, ces usages impliquent de pouvoir échanger rapidement et de stocker d’importants volumes d’informations. Or, ces exigences ont vite dépassé les moyens de sauvegarde de données et les outils d’analyse « traditionnels ». En parallèle, les Data Warehouse (pour entrepôt de stockage de données) en ligne ont envahi le marché.

Pour se démarquer de cette concurrence, Oracle vient d’annoncer une extension majeure de son service cloud Autonomous Data Warehouse. L’entreprise a mis l’accent sur la facilité d’utilisation de son produit et la volonté de le transformer en une offre complète, fiable et capable de gérer les données de bout en bout. Découvrez, dans cet article, les nouveautés d’Oracle Autonomous Data Warehouse.

 

Une gestion des données simplifiée et complète

 

Comme son nom l’indique, l’entrepôt de données d’Oracle repose sur une base de données autonome. Plus précisément, il s’agit d’une technologie qui combine automatisation et deep-learning pour rendre le système intégralement autonome.

Avec cette nouvelle version, Oracle souhaite encore simplifier son service tant au niveau de l’installation que de l’utilisation. Comme Autonomous Data Warehouse (ADW) est hébergé sur Oracle Cloud, la majorité des tâches d’installation notamment la mise en place de l’environnement, le paramétrage réseau ou même le chiffrement des données sont pris en charge par Oracle. Techniquement, l’implantation se veut donc abordable pour tous et ne nécessite pas de faire appel à un administrateur système ou à un gestionnaire de base de données.

 

Cette « accessibilité » est renforcée tout au long de l’usage du service. En effet, Oracle ADW peut générer facilement des requêtes SQL (langage de requêtes structurées) complexes. La solution fournit une suite d’outils en libre-service intégrés, conçus pour les utilisateurs métier ne maîtrisant pas forcément le SQL, qu’il s’agisse de data scientist ou de tout autre professionnel qui contribue à des projets d’analyse de données.

La nouvelle version d’ADW combine ainsi les dispositifs préexistants (SQL Worksheet, Machine Learning Notebooks ou encore la plate-forme de développement low code Oracle Application Express) avec des techniques de chargement et de manipulation des données par simple glisser-déposer. Plus de 30 modèles de machine learning AutoML sont aussi accessibles simplement.

 

Enfin, étant donné que tout est hébergé sur le cloud d’Oracle, la sauvegarde et la restauration se font en un clic. ADW propose également une option pour programmer des sauvegardes automatiques et manuelles ainsi que des packs préconfigurés pour les réglages et auto réparations (qu’elles soient liées à des erreurs système ou à de mauvaises manœuvres de la part des utilisateurs).

 

Une sécurité et une confidentialité des données renforcées

 

La nécessité de conserver de manière centralisée et sécurisée toutes les informations critiques est une priorité pour les entreprises et professionnels.

Les nombreux et récents incidents de sécurité de ce début d’année ont encore renforcé ces préoccupations.

 

Pour répondre à cette priorité, l’entrepôt de données autonome d’Oracle est sécurisé automatiquement. Il chiffre toutes les données stockées et échangées (y compris les sauvegardes et les connexions réseau). Dans sa nouvelle version, AWD va plus loin en :

– protégeant les données réglementées,

– appliquant automatiquement tous les correctifs de sécurité,

– gérant de manière autonome les audits et la détection des menaces.

 

Oracle Autonomous Data Warehouse est également compatible avec DataSafe, le centre de contrôle unifié pour les bases de données Oracle. Ce dernier permet d’effectuer des évaluations de sécurité continue et de renforcer la découverte et la sauvegarde des données sensibles.

Plus d’options et de fonctionnalités pour Oracle Autonomous Data Warehouse

 

Toujours dans l’objectif de rendre son service plus sécurisé et accessible, Oracle propose désormais plus de paramétrages et personnalisations.

Trois modes de déploiement pour ADW

Une infrastructure partagée (sur cloud public)

 

L’infrastructure partagée permet de bénéficier des opérations automatisées, des performances et de la sécurité avancée d’Oracle d’Autonomous Data Warehouse en tant que IAAS (infrastructure en tant que service). Dans ce type d’environnement, plusieurs utilisateurs partagent les ressources d’une seule infrastructure Exadata (nom du serveur de base de données).

 

Une infrastructure dédiée (sur cloud public) 

 

Le déploiement dédié offre la possibilité de se doter de bases de données client sur une infrastructure Exadata entièrement isolée des autres utilisateurs du cloud.

Ce modèle de système permet aux usagers de disposer d’une base de données autonome et personnalisable. Ils se connectent à leur(s) instance(s) à partir de leur propre application et peuvent contrôler les politiques opérationnelles telles que la date des mises à jour et correctifs.

 

Une Infrastructure Cloud@Customer (dans le datacenter du client)

 

L’infrastructure Cloud@Customer donne la possibilité d’exécuter tous les services de cloud public et des applications SaaS d’Oracle au sein des datacenter des entreprises. Elle permet donc aux utilisateurs de conserver la souveraineté des données et d’en renforcer la confidentialité tout en bénéficiant des mêmes services que pour les bases hébergées sur le cloud notamment en termes d’automatisation des tâches, de sécurité et de surveillance.

 

La prise en charge d’APEX

 

La base de données autonome d’Oracle prend désormais en charge Oracle Application Express (APEX), même en version 18c. Auparavant cette option n’était disponible qu’à condition d’utiliser Oracle DB 19c. Cette fonctionnalité permet d’accéder directement à la plate-forme de développement low-code d’Oracle afin de créer plus facilement des applications.

 

Intégration de Graph Studio et d’Oracle Machine Learning pour Python

 

Depuis février 2021, la base autonome d’Oracle intègre (pour les instances partagées), Graph Studio, une console fournissant des outils complets pour travailler et modéliser à l’aide de graphiques.

 

Cette nouvelle version intègre aussi Oracle Machine Learning pour Python (OML 4 Py) qui permet aux utilisateurs d’exécuter des commandes et des scripts Python à des fins d’exploration de données, d’analyse statistique ou encore d’apprentissage automatique sur les tables et vues de la base de données. Les méthodes Python les plus connues sont surchargées pour traduire les fonctionnalités du langage de programmation en SQL.


 

La dernière version d’ADW se veut donc encore plus accessible et fiable. Les nouvelles fonctionnalités et la volonté d’Oracle d'ouvrir sa solution à des utilisateurs métiers devraient encore favoriser sa popularité. Et vous, utilisez-vous Autonomous Data Warehouse ? Que pensez-vous de ce service d’Oracle ? N’hésitez pas à nous faire part de vos avis dans le forum.

 

Sources :

Article de George Lumpkin, vice-président d’Oracle sur AWD https://blogs.oracle.com/database/new-adw-innovations

Site officiel Oracle

https://www.oracle.com/fr/autonomous-database/autonomous-data-warehouse/


 



Modérateur FREELANCE INFO