Pourquoi et comment devenir freelance dans l'informatique


Publié le 02-08-2021 par Modérateur FREELANCE INFO



Cela fait déjà plusieurs années que la tendance est de plus en plus à la collaboration avec des freelances dans le secteur de l'informatique. Et avec l'épidémie de la covid-19, cette tendance ne fait que s'accentuer. Les entreprises de la tech y voient des avantages : éviter de salarier à l'année quelqu'un au même salaire alors que leurs besoins sont très fluctuants et dépendants des périodes. Du côté des travailleurs, la tendance est aussi à se tourner volontairement de plus en plus vers ce mode de vie. Car il s'agit plus d'un mode de Vie (avec un grand V) qu'un mode de travail.

 

Nous verrons dans cet article :

  • la journée type du freelance IT ;
  • les avantages et inconvénients de ce statut dans l'informatique ;
  • comment trouver des missions en freelance ;
  • quelle formation suivre, et comment la financer.

Vous saurez ainsi si ce statut peut potentiellement vous convenir au regard de vos attentes.

Quelle est la journée type du freelance IT ?

Lorsqu'on est salarié dans l'informatique et qu'on exerce en présentiel, toutes les journées se ressemblent souvent. En tout cas, au moins au niveau des amplitudes horaires et des trajets.

Le freelance IT a un planning en général beaucoup plus mouvant. Même s'il peut parfois travailler en présentiel et sur des plages horaires classiques, son statut lui laisse en général une marche de manœuvre beaucoup plus importante.

Ainsi, il y a plusieurs journées types du freelance IT, en fonction notamment des goûts et prédispositions personnelles :

  • la journée classique en entreprise de 9h à 18h, à enchaîner réunions et travail effectif sur machine ;
  • la journée depuis chez soi. Les plus matinaux pourront décider d'attaquer le boulot dès 6 ou 7h, pour avoir leur après-midi et soirée de libre. D'autres s'y mettront en début d'après-midi, préférant travailler en soirée, et garderons leur matinée pour la grass'mat ou les taches administratives extra-professionnelles ;
  • la journée depuis l'autre bout du monde. Même dans une zone d'un autre fuseau horaire, le freelance IT peut sans problème travailler. Les entreprises tolèrent beaucoup plus de souplesse avec leurs freelances ;
  • la journée OFF, déconnexion totale. Qui peut avoir lieu en plein milieu de la semaine, et être prévue au dernier moment ;
  • la journée décousue, ou le freelance enchaîne missions perso, temps de formation, et temps de travail effectif.

Quels sont les avantages du statut freelance IT par rapport au salarié IT ?

 

Voici les avantages les plus souvent cités par les freelances IT ou ceux et celles qui s'apprêtent à le devenir :

  • la liberté : il est beaucoup plus facile de voyager quand on le souhaite ou de travailler d'où on en a envie lorsqu'on est freelance. Nos horaires sont également plus flexibles. Enfin, on peut adapter sa charge de travail en fonction des événements de la vie : travailler plus en vue d'un projet particulier nécessitant de l'argent, travailler moins durant un long voyage ou l'arrivée d'un enfant ;
  • la variété des missions : un freelance IT peut avoir plusieurs clients différents, dans des domaines très divers. A l'inverse, un salarié va travailler toujours dans la même boite, experte dans une thématique particulière ;
  • la possibilité de dire non : une mission n'est pas assez stimulante, ou mal rémunérée au regard du temps passé ? Vous pouvez toujours en amont dire non, voire même vous désister en cours de route ;
  • la compatibilité avec un emploi salarié à côté : le gros avantage du freelancing est qu'il est tout à fait possible de commencer alors qu'on est encore salarié. Cela permet de tester ce type d'organisation, de voir si cela nous plaît et si l'on arrive à suffisamment bien gagner notre vie.

 

Quels sont les inconvénients d'être freelance dans l'informatique ?

 

Les inconvénients sont les mêmes que ceux qui concernent tous les freelances :

  • insécurité de l'emploi : vous pouvez durant certaines périodes vous retrouver avec peu voire pas de clients et contrats en cours. Et vous n'aurez pas le droit à des allocations chômage ;
  • une plus grande difficulté d'accès aux prêts : en France, les banques sont plus frileuses à prêter à des indépendants, surtout si leur affaire vient de commencer. Mais cela change petit à petit.

 

Comment trouver des missions et contrats comme freelance IT ?

 

Si vous démarrez à 0, l'alternative la plus rapide est de vous inscrire sur une plateforme de mise en relation freelance IT/ entreprises. Vous n'aurez ainsi pas à démarcher : des demandes de clients dans le besoin vous parviendront directement. Votre profil sera pré-rempli et vous n'aurez pas à chaque fois à personnaliser votre candidature, si ce n'est en explicitant rapidement pourquoi vous pourriez correspondre au profil recherché par l'entreprise.

Vous pouvez sinon utiliser également votre réseau personnel et professionnel, ou démarcher directement auprès d'entreprises locales, nationales ou internationales, en "candidature spontanée" de freelance.

Parfois, des offres de missions en freelancing sont également proposées sur Linkedin ou Indeed.

 

Quelle formation suivre dans l'IT pour être freelance ?

 

Toutes les formations IT peuvent permettre de travailler comme freelance. Même celles qui ne sont pas diplômantes. Le freelancing n'exige pas de compétences particulières par rapport au salariat, si ce n'est pour trouver des missions. Cependant, les formations même dédiées aux freelances abordent peu ce point.

 

Comment financer sa formation freelance IT ?

Tout dépend de votre statut initial :

  • si vous êtes encore en formation initiale (lycéen, études supérieures), vous pouvez avoir votre formation financée si elle est publique, par exemple dans le cadre de BTS, Master, Licences, DUT ;
  • si vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier de différents financements comme le CPF ;
  • si vous êtes demandeur d'emploi, vous avez également des financements spécifiques ;
  • enfin, si vous êtes freelance, vous pouvez obtenir des crédits ou réductions d'impôt, utiliser votre CPF ou encore votre fond professionnel de formation

N'hésitez pas à poser toutes vos questions à la communauté de free lance IT sur le Forum Freelance-info



Modérateur FREELANCE INFO