Revenus irréguliers : comment les gérer en tant que freelance ?


Publié le 16-11-2021 par Modérateur FREELANCE INFO



Être freelance présente de nombreux avantages incontestables. C'est un synonyme de liberté car vous pouvez travailler sur les projets qui vous plaisent le plus, choisir vos clients, faire votre propre planning, vos horaires... Mais tout cela a un prix à payer ! Ce sont les revenus irréguliers. Fini les fiches de paie mensuelles de votre vie d'employé. Pour faire rentrer de l'argent sur le compte en banque, il vous faudra décrocher des contrats et faire des factures. Alors que certaines freelances arrivent à avoir des revenus assez stables, d'autres doivent gérer l'instabilité. Surtout lorsqu'on débute et que l'on a peu de clients. Cela dit, même lorsque vous aurez cumulé plusieurs contacts dans votre carnet d'adresses, vous ne serez jamais à l'abri d'une période creuse. Voici donc quelques conseils pour gérer ses revenus irréguliers de micro-entrepreneur.

 

Optimiser la gestion des finances en tant que freelance

 

La clé du succès : séparer les finances personnelles et professionnelles

 

Dans le statut de micro-entrepreneur, vous n'êtes pas tenu d'avoir un compte professionnel, contrairement aux entreprises classiques comme les SA, les SAS, les EURL ou les SARL. Pas besoin de gérer ses revenus depuis un compte à part.

 

Toutefois, il faut bien séparer son budget personnel acquis à travers son activité professionnelle. Cela vous aidera à mieux gérer vos finances professionnelles de freelance. Une manière efficace d'éviter les confusions entre les entrées et les sorties d'argent.

 

Faire un prévisionnel de ses dépenses

 

Si vous êtes micro-entrepreneur, mine de rien, vous êtes le gestionnaire d'une entreprise ! Certes d'une micro-entreprise, mais en tant que freelance, vous êtes le manager de votre business et de votre comptabilité. Or pour bien gérer vos revenus, il faut bien surveiller ses dépenses. Le volet comptable d'une entreprise est rarement le plus drôle. Mais assurer un bon suivi comptable vous met à l'abri des mauvaises surprises. Vous pourrez mieux vous projeter sur le court, le moyen et le long terme. 

 

Malgré l'irrégularité de vos revenus, il est plus facile d'anticiper ses dépenses. Pour avoir un regard global sur votre trésorerie, vous devrez faire un prévisionnel. En gros, il s'agit de planifier ses dépenses sur le court et sur le long terme, toutes charges comprises.

 

Commencez par lister toutes les dépenses : les charges professionnelles et les charges personnelles. Pour les premières, il faut tenir compte des dépenses liées à votre activité. Vous pouvez reporter tous ces calculs sur un budget prévisionnel annuel. Au fil des mois, le tableau sera complété avec les montants de CA que vous ferez au fur et à mesure.

 

Cette tâche a priori pénible présente deux avantages. Tout d'abord, cela vous oblige à estimer un chiffre d'affaires minimum à faire chaque mois. Naturellement, il devra couvrir les charges nécessaires à votre activité. C'est également l'occasion de mettre en question chacune des dépenses : logiciels, abonnements, achats, licences... Est-ce qu'ils valent vraiment la peine ? À vous de juger !

 

Anticipez vos encaissements

 

Nous venons de voir qu'il est essentiel de suivre ses dépenses. Mais les encaissements et les entrées d'argent sont tout aussi importants: Il faut donc éviter toute improvisation. Surtout lorsque vos revenus sont assez irréguliers, il vous faut suivre votre trésorerie minutieusement.

 

Il existe de nombreux logiciels de gestion qui vous aident à garder toute trace d'encaissements, de factures payées et impayées. Il y en a pour tous les budgets, et la réalité est qu'en tant que micro-entrepreneur, vos besoins seront assez limités. Les tableaux de bord de ces interfaces vous donnent un aperçu global de votre situation financière au jour le jour, à condition d'entretenir le système. Cela vous permettra de vérifier et de relancer les impayés.

 

Ainsi, tous les mois vous saurez ce que vous avez dépensé et l'équilibre établi avec vos gains. Un moyen efficace de garder le contrôle sur ses finances.

 

Revenus irréguliers : retrouver l'équilibre en freelance

 

Des paiements échelonnés pour étaler les entrées d'argent

 

Si souvent les missions sont rémunérées quand elles sont terminées, dans les collaborations sur le long terme, vous pouvez proposer à votre client de faire autrement. Difficile d'attendre plusieurs mois le règlement d'une prestation. Un échéancier de paiement ou les acomptes sont une manière d'échelonner un paiement et d'éviter de grandes entrées d'argent irrégulières au profit de gains moins importants mais réguliers. Par ailleurs, vous renforcez votre sécurité financière et vous vous assurez de faire la totalité de la mission, ce qui implique davantage votre client.

 

Proposer des prestations régulières, indépendamment de l'engagement ou pas, est aussi un moyen de fidéliser ses clients. Certains secteurs et métiers s'y prêtent plus que d'autres. Les missions seront peut-être moins rémunératrices mais vous vous assurez une rentrée d'argent tous les mois. En freelance, faites attention d'avoir plusieurs clients. Reposer ses revenus sur une seule entité est assez risqué. En effet, que feriez-vous s'il vous laisse tomber ?

 

Diversifier les revenus pour éviter l'irrégularité

 

Si vous diversifiez vos missions de freelance, vous aurez plus de chance d'avoir des revenus réguliers. Certes, les sources seront différentes, mais vous aurez des entrées d'argent tous les mois. Mais pour cela, vous devrez faire des campagnes de prospection assez régulières et avoir une stratégie d'acquisition solide. Dans les débuts, ce sont les petites actions qui vous aideront à assurer des revenus plus réguliers sur le long terme.

 

Faire des économies en tant que freelance

 

Les revenus irréguliers sont tout de même une réalité chez les travailleurs indépendants. De nombreux freelances font alors des économies et laissent de côté quelques mois de revenus, en prévision de périodes creuses. Cela vous permettra de faire face à vos dépenses malgré tout. Et à vivre de façon correcte malgré l'absence de revenus. Si jamais vous arrivez à cumuler plus que ce qu'il ne vous faut, vous pourrez vous payer des vacances. Une manière de compenser vos jours de repos où votre activité est en pause.

 

Lorsque votre activité aura décollé, vous pourrez même programmer des versements réguliers en guise de salaire fixe. Il vous faudra être au carré par rapport à vos dépenses, mais c'est tout à fait possible !



Modérateur FREELANCE INFO